L'épilation définitive – Tabou ou pas tabou chez les hommes?

Longtemps la pilosité masculine a été le symbole de la virilité. Les canons de beauté évoluent. Dans nos sociétés modernes, prendre soin de soi n’est plus l’apanage des femmes. Tout le monde a désormais accès à toutes ces techniques modernes destinées à nous rendre plus attirants.

Les torses poilus ne sont plus d’actualité. Si un Sean Connery pouvait retirer son smoking de James Bond et arborer fièrement un torse à la toison brune, ce n’est plus le cas de Daniel Craig. L’homme moderne affiche des pectoraux lisses, parfaitement sculptés et dénués du moindre poil.

Épilation définitive

Comment obtenir un tel effet ? L’épilation définitive peut être une solution. Est-ce que l’épilation au laser est un tabou chez les hommes ? Plus vraiment. Si l’on en parle pas, c’est surtout parce que les hommes ne sont pas socialisés pour faire part de leurs sentiments ou pire de leurs inquiétudes. On parle ici d’épilation et non pas de rasage. Or, l’épi© Erik Reis/iStockphoto/Thinkstocklation a une énorme connotation féminine. L’apprentissage de la virilité se fait principalement par la différenciation sexuée. S’approprier une notion qui semble à première vue appartenir au domaine du féminin peut avoir pour effet d’atténuer la virilité.

Quand on parle d’épilation définitive, on parle d’épilation au laser. Il est donc essentiel que le praticien qui utilise cette technique soit inscrit à l’Ordre des Médecins. Il faudra compter à peu près 6 séances pour une épilation de tout le torse. Enfin, il faut entendre du cou jusqu’au bas ventre.

La première séance est douloureuse. Douillets, s’abstenir ! La tolérance à la souffrance varie d’une personne à l’autre, mais il ne faut pas se mentir. Cette première séance ne sera pas un moment de plaisir. Loin de là. Votre praticien effectuera d’abord un test pour voir comment votre peau réagit. N’ayez pas peur de demander à votre praticien d’appliquer une crème aux propriétés anesthésiantes.

Mais……les poils repoussent

Il faut savoir que l’épilation définitive n’est pas vraiment définitive. En effet, au bout de deux ou trois mois, les poils repoussent. Certes, ils seront plus fins et plus clairsemés, mais une série de trois ou quatre séances seront nécessaires pour retrouver un corps lisse et imberbe.
La technique d’épilation définitive n’est pas parfaite. Elle ne détruit pas la totalité des poils. Il reste toujours un petit résidu.

Parfois, le terme d’épilation définitive désigne en fait l’épilation à la lumière pulsée. Cette technique ne convient pas à tous les types de peau. Tous ceux qui ont des poils clairs sur une peau claire, ainsi que ceux qui ont des poils foncés sur une peau foncée, bronzée ou noire sont désavantagés. Cette technique est moins onéreuse que le laser.

L’homme glabre devient la norme.