Comment séduire une fille: apprenez à draguer simplement et sans prise de tête !

Certes séduire ou aborder une fille demande un peu d’audace et de talent, on trouve sur internet de nombreux conseils de séduction, des recettes magiques, des astuces miracles, des techniques de drague plus ou moins compliquées et même des rôles à jouer dans le but de manipuler l’autre et camoufler ses intentions. Malheureusement la qualité des conseils prodigués sur le net reste douteuse et vous aurez fait un grand pas lorsque vous aurez compris que ces techniques sont, au mieux, drôles et au pire dangereuses pour votre future vie de couple.

Quelle que soit votre personnalité, et contrairement à beaucoup d’idées reçues, séduire une fille ne relève pas de l’exploit et quelques conseils de base sont à prendre en compte si l’on souhaite comprendre comment séduire une fille avec élégance, finesse et efficacité.

Tables des matières:

  1. Pourquoi la confiance est-elle importante en séduction ?
  2. Développer la confiance en soi : votre meilleur atout pour séduire une fille !
  3. Adoptez un état d’esprit positif et ouvert !
  4. Maîtrisez votre Body Language pour une meilleure communication !

Pourquoi la confiance est-elle importante en séduction ?

Que ce soit en matière de séduction ou dans la vie de tous les jours, la confiance en soi est une qualité indispensable pour charmer, attirer et séduire. En effet, la confiance en soi pourrait se définir comme l’absence de doute au quotidien. Lorsque vous doutez de vos propres capacités, vous laissez paraître cette peur irrationnelle qui vous prend aux tripes et vous paralyse et que les autres perçoivent également, vous limitez ainsi toutes vos chances de succès. Ne pas avoir confiance en soi ne remet pas en cause votre pouvoir de séduction, Et c’est bien là que réside le problème : lorsque vous abordez une femme, votre peur du rejet affecte votre comportement, vous paressez moins attractif aux yeux de la gent féminine car finalement, vous envoyez un message corrompu à votre partenaire.

Ne pas avoir confiance en soi est un phénomène courant, notamment chez les français. Cette infographie présente quelques chiffres sur cette perte d’estime de soi et tente de mettre en évidence les différentes causes de ce manque de confiance.

comment séduire une fille

Petit cours de latin : la confiance en soi prend ses racines dans le mot con « ensemble » et fidere « se fier », ainsi pour être confiant, il faut tout d’abord bien se connaître et croire en ses capacités. Quelqu’un qui sait s’accepter tel qu’il est et qui se connaît aura une confiance en lui accrue.

N’apprenez pas de phrases toutes faites et n’essayez surtout pas de faire semblant d’avoir confiance en soi, les femmes pourront rapidement remarquer votre petit jeu à cause de votre physiologie. La confiance en soi doit être travaillée sur la durée et c’est quelque chose qui se gagne avec l’expérience.

Même si vous êtes la personne la plus timide qui soit, il n’est jamais trop tard ! Vous pouvez bâtir et construire une solide confiance en vous en commençant dès maintenant à travailler sur votre personnalité. Vous me direz : « C’est bien gentil tout ça, mais qu’est ce que ça veut dire concrètement ? ». Dans la prochaine partie de cet article,  je présenterai les différents ingrédients à appliquer tous les jours pour retrouver sa confiance en soi et progresser dans votre vie et dans la séduction en général.

Développer la confiance en soi : votre meilleur atout pour séduire une fille!

Nombreux sont les hommes qui ont déjà connu cette peur indescriptible qui vous paralyse et vous fait perdre tous vos moyens. Selon une enquête récente, trois quarts des personnes interrogées n’auraient pas suffisamment confiance en elles. Cette confiance en soi dépend entièrement de votre environnement et des expériences que vous avez vécues. Mais la timidité, les approches gênées et maladroites, les effluves de sueur seront autant d’entraves à toute tentative de séduction envers une femme. En effet, la perception que nous avons de nous-mêmes joue un rôle primordial sur la façon dont les autres nous perçoivent. Mais rassurez-vous, tout n’est pas perdu ! Voici quelques conseils qui vous permettront de refouler cette timidité et accroître votre confiance en vous.

Apprenez tout d’abord à faire taire cette fichue voix et à vous jeter à l’eau ! N’hésitez pas à découvrir de nouveaux milieux et à vivre des expériences inédites. Petit à petit, vous serez capables de vous adaptez à tout type de situation en un rien de temps. Généralement, les personnes qui manquent de confiance en elles éprouvent une peur quasi panique dans des situations auxquelles elles n’ont jamais été confrontées. Mais au lieu de dépenser toute votre énergie, votre temps et vos pensées à dissimuler ce malaise et cette nervosité, essayez plutôt de la transformer en action et de la partager avec les autres. Vous me direz : « À quoi bon aller vers les autres si ce n’est pour augmenter davantage ma nervosité ? » Sachez que tout le monde est nerveux quand il s’agit d’aborder un ou une inconnue. Mais en vous forçant à créer le contact (au lieu de le fuir), vous gagnerez en confiance et apprendrez à nouer des relations facilement avec une tierce personne.

Avant même d’envisager aller parler à une femme, vous devez absolument apprendre à développer une conversation et entretenir des discussions intéressantes. Pour mener cette mission à bien, vous devez vous concentrer sur le processus émotionnel: tout repose sur ce que les gens pourront ressentir à travers vos propos. Premièrement, détendez-vous, ne laissez pas percevoir des signes de stress ou de nervosité qui seront autant de signes négatifs envoyés à votre interlocuteur lors d’une discussion. Exprimez-vous de manière claire et distinctive, plus vous arriverez à contrôler votre discours et à rester calme, plus vous inspirerez le respect. Cependant n’oubliez pas que dans un échange, vous serez au minimum deux interlocuteurs, vous devez être aussi concentré sur vos mots que sur votre écoute afin d’apporter VOTRE point de vu. Un discours peut être aussi dynamisé par l’énergie investie dans la prise de parole, mais aussi par le sourire, le rire, votre intérêt dans la conversation… Nous reviendront dans une prochaine partie sur l’importante que joue le Body Language dans l’art de la séduction. Enfin, si vous voulez que les gens prennent plaisir à discuter avec vous, éviter de centrer l’échange sur vous et sachez vous intéresser à l’autre en posant des questions afin de la faire parler d’elle.

La prochaine étape sera de passer à l’action et de vaincre vos démons. Chacun doit apprendre à faire face à ce qui l’effraie. Commencez par aborder des inconnues, où vous le souhaitez. Le but est d’intéresser suffisamment votre cible pour amorcer une conversation et mieux cerner la personne en face de vous. Un échec mettra en évidence les raisons qui essoufflent votre conversation (ex : une pluie de question sans rebondir sur les réponses données par votre interlocutrice). Un succès ne pourra que flatter votre ego et renforcer votre estime de vous-même.

Sélim Niederhoffer coach seduction (2)En guise de complément, Sélim Niederhoffer de Art de Séduire nous a accordé une interview sur la séduction en général. Coach en séduction pour homme, mais aussi professeur, animateur de radio, organisateur de soirée et Community Manager pour des marques et des personnalités, découvrez les conseils et avis d’un expert en séduction à travers l’interview de Magazine Homme :

Comment la séduction a-t-elle évolué ces dernières années ? Les méthodes sont-elles différentes qu’il y a 10 ou 20 ans ?

Imaginez la situation : il y a 20 ans, nos grands frères ou parents prenaient des lapins parce qu’ils avaient encore des téléphones fixes. Les sites de rencontres n’existaient pas. Les portables ont émergés en 1997_1998, pas avant… Le débat sur la parité, l’égalité, les genres n’existait pas sur la place publique. On ne se demandait pas encore qui devait draguer qui… Et pourtant c’est à la fin des années 1990 que la communauté de la séduction est vraiment née aux Etats-Unis, des dragueurs qui aidaient d’autres apprentis dragueurs à mieux comprendre les femmes pour les séduire. La séduction a vraiment évolué du point de vue “marketing” : avant, il n’y avait que les agences matrimoniales sur ce marché. Désormais, il y a aussi les sites de rencontres… et tous ces livres pour apprendre à séduire et prendre confiance en soi ! 

Quelle est la première chose que tu remarques chez une personne (qu’il s’agisse d’un homme ou d’une femme) ?

La première chose, on repère tous ça de la même manière, c’est l’allure globale : le physique et le look. Nadine de Rothschild disait “l’habit ne fait pas le moine, mais il fait l’homme”. J’aime bien l’idée d’un dress-code impeccable, d’un soin qu’on s’accorde à soi et à sa tenue. Même si je dois admettre qu’en côtoyant certains génies du web, hoody ou costume, rien n’indique le succès ou l’intelligence des uns et des autres… Ce que je remarque en premier chez une femme : ces jambes. Ex danseuse ou pas ? La finesse de la cheville, le galbe du mollet… 

Quel est LE conseil ultime à toujours respecter en séduction ?

Le sourire ! Si je n’en ai qu’un à donner, ce serait celui-ci? Je pense avoir en stock une liste de 10 à 20 techniques de séduction à connaître, mais celui qui ne sait pas sourire est foutu d’avance. Il part pour un marathon avec une jambe en mousse… 

Existe-t-il un code de séduction en fonction du pays ? Faut-il s’y prendre autrement avec une personne d’un autre pays ?

Il existe en effet des différences culturelles assez fortes entre pays. Je vous laisse expérimenter une nuit avec des Américaines, des Canadiennes, des Suédoises, des Espagnoles, des Françaises ou des Allemandes : pas le même délire dans la teneur des conversations, dans l’attitude plus ou moins offensive des filles. L’art de la séduction dépend beaucoup de la manière dont on considère la femme dans la société… et je ne peux qu’inciter les futurs Casanova à se renseigner avant leurs voyages ! 

Quels sont les meilleurs/pires moyens pour communiquer avec une personne dans le but de la séduire ?

Meilleurs moyens : se connaître, savoir ce qu’on a envie de faire, être attentif à l’autre et savoir s’adapter à la personne qu’on a en face de soi.

Pires moyens : ne pas écouter, monopoliser la parole, juger l’autre, essayer par tous les moyens d’avoir raison ou vouloir convaincre à tout pris, être égoïste, avare…

Que pensez-vous du phénomène des sites de rencontre sur internet (Meetic, Tinder, attractiveworld…) ? Sont-ils ennemis ou alliés de la séduction en général?

Pour avoir écrit une méthode pour apprendre à séduire en ligne, je ne peux pas condamner les sites de rencontres : c’est un nouveau canal de rencontres pour ceux qui sont un peu plus littéraires, dira-t-on. Ça permet aux timides de mieux chercher leurs mots… Maintenant, certaines études montreraient que ces sites ne font que reproduire le monde réel : les “bons” en drague le sont aussi en ligne, les moins favorisés se retrouvent en bas du panier, en ligne aussi… Tout va dépendre l’utilisation que vous en faites. Si vous habitez une grande ville, vous pouvez rencontrer de nombreuses personnes… Dans des villes moins peuplées, le choix sera moindre… Ce qu’on reproche à ces sites : l’aspect supermarché, l’aspect mercantile de la séduction… A chacun de voir ce qu’il en pense…  

Quelle est la technique la plus stupide et ahurissante que vous ayez lue sur internet pour draguer une fille ?

 Aïe… Récemment on a vu pas mal de conneries sur le web, des techniques un peu violentes on va dire, utilisées par un coach en séduction au Japon… Il y a toujours des récits farfelus sur le web… Notre objectif est vraiment de donner une ligne de conduite propre à tous nos lecteurs pour faire d’eux des gentlemen avec les femmes, et non des serials fuckers irrespectueux.

Mais si vous voulez vraiment du grand WTF, le Tumblr Paye ta Shnek est un vrai carnage, rempli de phrases de drague pourries !  

Quel est ton meilleur souvenir en tant que séducteur ?

Un bon souvenir ? En tant que séducteur, on s’enorgueillit toujours des très belles filles entre amies, mais je dois admettre que le meilleur souvenir reste toujours le dernier rendez-vous, celui après lequel elle devient votre petite amie… Après, en tant que coach en séduction, mes meilleurs souvenirs sont surtout les mails des lecteurs et des coachés qui me remercient. Quand un jeune puceau de 25 ou 33 ans t’envoie un sms le matin pour te dire “ça y est, coach ! C’est fait ! Merci !” et que deux ans après il t’invite à son mariage, c’est aussi un bon souvenir en séduction ! 

Quelle est ta pire expérience avec une fille ?

Ahah. Il y en a tellement que je ne saurais pas laquelle raconter… Celle où la fille ne vient pas à un premier rendez-vous parce qu’elle a trouvé mon nom sur internet et a passé trois heures à lire www.artdeseduire.com peut-être ! 

Peut-on mentir pour séduire une fille ?

Jamais. On peut être tenté de s’inventer une vie, et ça peut marcher pour des coups d’un soir… Il faut impérativement revoir True Lies pour comprendre le pouvoir du mensonge pour séduire… Mais au fond, les menteurs ne jouent pas en leur faveur : le type qui séduit en mentant se ment à lui-même et brise sa confiance en lui. Il sait que son alter ego le mytho peut séduire, mais lui… au fond… ne se sent pas très attirant… 

Et enfin, une fois en couple, faut-il continuer à séduire ?

Une fois en couple, le jeu de séduction change complètement et tend à se concentrer sur une seule personne : la personne que l’on aime. Il est mille fois plus dur de séduire au quotidien celle qu’on aime que de séduire une ou deux fois par semaine une nouvelle fille en soirée. C’est là le vrai défi, la dernière aventure : l’Amour… la fidélité choisie et renouvelée. Certains se rassurent évidemment sur leur pouvoir de séduction en “jouant” sur leur lieu de travail, mais tant qu’il n’oublie pas de séduire leurs partenaires au quotidien, alors tout va bien. L’amour cesse quand la magie et l’envie de plaire cessent.  

Pour résumer, la confiance s’acquiert  avec des expériences positives et négatives, il s’agit d’un travail de longue haleine et votre persévérance ne doit pas être remise en cause. Enfin, n’oubliez pas d’entretenir un bon état d’esprit et beaucoup d’enthousiasme car il s’agit de l’énergie et de la source de développement de la confiance en soi. Dans la prochaine partie de cet article, nous nous attarderons sur l’état d’esprit : pensez de manière positive afin de se sentir plus à l’aise et apprenez à chassez vos pensées négatives qui sont autant d’occasions de remettre en cause vos capacités et donc d’obstacles en séduction.

Adoptez un état d’esprit positif et ouvert !

Depuis la nuit des temps, l’interaction entre les hommes et les femmes conditionne le développement de toute civilisation et pourtant aborder une femme ne s’avère pas si évident que ce que l’on croit.  Vous devez considérez un bon état d’esprit comme la base de votre jeu de séduction. Dans les lignes qui suivent, Magazine Homme revient sur l’attitude à adopter pour renforcer votre état d’esprit, et donc votre jeu de séduction.

Au moment d’aborder une fille, vous devez chasser toute pensée négative. Il s’agit d’une pensée source d’émotions négatives, comme la peur, le stress, la colère, la tristesse… « Mais quel con celui là ! », « Je n’arriverai jamais à lui parler… », ou encore « J’ai trop honte pour l’aborder » sont autant de pensées à bannir. En effet, plus vous pensez de cette manière, plus votre esprit s’imprègnera de ces pensées négatives, et plus cela se ressentira sur votre comportement. Or, il est évident qu’un comportement négatif sera tout sauf séduisant. Entre un homme qui passe son temps à râler et à s’apitoyer sur son sort, et un homme au comportement positif, qui essaye de trouver du bon en toute circonstance, le choix est vite fait !

Dans notre société, les émotions sont contagieuses, et une femme ressentira facilement un état d’esprit négatif ce qui aura tendance à l’éloigner de vous. Or, elle ne demande qu’à se sentir bien auprès de vous et ressentir cette positivité qui se dégage presque naturellement.

Commencez par utiliser des termes plus positifs que négatifs: « il ne fait pas beau » au lieu de « il fait moche » jouera en votre avantage car notre cerveau est fait de tel sorte qu’il retient davantage les adjectifs que les petits mots au sein d’une phrase. Au lieu d’évoquer de mauvaises expériences, préférez une conversation sur vos goûts, vos passions, vos intérêts. Et interrogez la sur les siens bien entendu, en tachant de garder une attitude enthousiaste. Montrez votre ouverture d’esprit et votre capacité à vous intéresser à tous les sujets, même les plus fous.

Maîtrisez votre Body Language pour une meilleure communication !

iStock_000008163011XSmallLe Body Language est le langage que parle votre corps sans même que vous ne vous en aperceviez. Et qu’il s’agisse d’une conversation entre amis, d’un discours en public, d’un entretien d’embauche ou bien d’une tentative de séduction, il est primordial de contrôler le verbal comme le non-verbal car la majeure partie de votre communication passera par votre langage corporel. En prêtant attention à cette communication non-verbale, on comprend aisément comment entretenir son charisme et rendre nos conversations plus dynamiques.

À titre d’exemple, une personne timide aura tendance à mettre ses mains dans les poches, croiser les bras, ronger ses ongles, baisser la tête ou fuir du regard. Pourtant ces gestes traduisent immédiatement une certaine insécurité et font passer un message négatif à votre interlocuteur.

Premièrement, cessez de vous recroqueviller et tenez vous droit, haussez vos épaules afin de paraître plus sûr de vous. Une activité sportive vous aidera à vous muscler le dos et à dynamiser votre allure. De même, entrainez-vous à garder la tête droite au lieu de constamment regarder vos pieds : vous gagnerez en prestance ! Lors d’une conversation, ne fuyez pas du regard, sachez regarder votre interlocuteur sans pour autant le fixer comme un psychopathe. Vous réaliserez qu’une grande partie de la communication peut passer par le regard et cela montre que vous vous intéressez aux autres.

Apprenez ensuite à chasser tous types de tic parasite qui sont autant de messages négatifs lors d’une conversation. Lorsque l’on est nerveux et que le stress prend peu à peu possession de notre corps, on se met à réaliser des gestes sans même s’en apercevoir. Et ces tics traduisent immédiatement votre malaise et perturbe votre communication. Alors désormais, plus de doigts qui pianotent sur la table, de jambe qui martèle le sol sans arrêts, fini les ongles rongés, les bras croisés et les mains dans les poches qui montrent tout sauf que vous êtes une personne ouverte et à l’aise dans la conversation.

Enfin, un point primordial dans votre Body Language est le sourire, rien que le sourire et toujours le sourire ! C’est un atout incontournable pour mettre à l’aise votre interlocuteur et alléger une conversation. Votre sourire traduira un état positif et les autres seront plus enclins à vous écouter car cela permet de rassurer autrui et l’incite aux confidences. Rappelez-vous, l’important est d’adopter un état d’esprit positif, savoir prendre la vie du bon côté sans constamment se plaindre et le sourire traduit avant tout votre bien-être et montre que vous appréciez le moment passé avec l’autre.

©iStockphoto.com/Neustockimages